2013 – Voyage musical en Bulgarie

 

VOYAGE MUSICAL EN BULGARIE

Depuis 1994, année de notre premier voyage musical, de nombreux mélomanes venus comme vous assister en France à l’un des concerts du Chœur Orthodoxe Bulgare Saint Jean de Rila, sont partis avec moi en Bulgarie. Certains sont même revenus plusieurs fois, signe que c’est un pays attachant !

Au cours de ces séjours, des relations vraies et durables se sont créées, ainsi d’ailleurs qu’entre les participants eux-mêmes et je m’en réjouis profondément.

J’ai à cœur de faire aimer mon pays natal qui, bien qu’actuellement appauvri économiquement, apporte dans le concert des nations européennes sa part de beautés naturelles et son patrimoine artistique riche de plusieurs millénaires.

Puisse le soleil briller à nouveau sur ces Terres chargées d’Histoire !

Koïtcho Atanassov

monastrila.jpg

Monastère St Jean de Rila

Un peu d’histoire

La Bulgarie est riche de toutes les cultures qui se sont succédées au cours de son histoire depuis la civilisation thrace et les colonies grecques. Après l’occupation romaine, la fusion des peuples protobulgare et slave consacre la création de la Bulgarie en 681 (premier état européen).

Berceau de l’alphabet cyrillique, c’est également le plus ancien pays chrétien slave : à partir de sa christianisation en 864 elle se développe rapidement comme un empire prépondérant sur la péninsule balkanique, rivale de Byzance qu’elle ébranle à plusieurs reprises. Conjointement à cette expansion politique, elle réalise la symbiose entre la culture byzantine et son originalité slave : grâce à l’épanouissement d’une vie monastique intense, le Royaume Bulgare donne ainsi naissance à un nouveau courant artistique dont l’ampleur, la richesse et l’originalité contribuent à asseoir le rayonnement de la première culture chrétienne slave sur la Péninsule Balkanique. C’est le «premier âge d’or bulgare» au X° siècle .

Une deuxième période de prospérité (XIII° et XIV° siècle) favorisant un important développement artistique qui porte les prémices d’une Renaissance précoce, sera brutalement anéantie à la fin du XIV° siècle : bastion de résistance forcenée à l’envahisseur turc, et longtemps protection pour le reste de l’Europe, le Royaume Bulgare tombe en effet sous l’occupant, 60 ans avant Constantinople et cela pour plus de 500 sombres années d’esclavage.

On dit que si l’âme bulgare a survécu à ces cinq siècles d’occupation ottomane, c’est grâce à sa musique, tant sacrée que profane, image de tout un peuple qui a ainsi réussi à préserver son identité à travers une histoire tourmentée.

L’esprit du voyage

Découvrir la Bulgarie et son originalité, comprendre son esprit, ses manières de vivre et son histoire : à travers architecture et iconographie, richesses artistiques et artisanat, mais aussi grâce à sa musique – sacrée, classique, traditionnelle - sur les lieux-mêmes où elle est née, a été transmise ou écrite.

Les circuits sont pensés et réalisés par Koïtcho Atanassov, fondateur et directeur musical du Chœur Orthodoxe Bulgare Saint Jean de Rila.

Il vous emmène sur les traces des traditions bulgares : monastères imposants ou intimes dans des sites naturels privilégiés de toute beauté, fresques innombrables, icônes, vestiges thraces et romains, influence byzantine, villages typiques et habitat traditionnel, artisanat, art culinaire, mer ou montagne, concerts, animations musicales, danses et musiques folkloriques, sans oublier ce qu’on ne peut programmer : toutes ces rencontres avec les artistes et les gens du pays facilitées par la présence de Koïtcho Atanassov.

Une guide parlant français accompagne également en permanence le groupe.

Les principaux sites – découvertes archéologiques fréquentes.

Les itinéraires sont redéfinis chaque année, les sites visités étant choisis parmi ceux présentés ci-après, parfois enrichis de sites non mentionnés ou récemment ouverts au public. Vous découvrirez les monastères de Bulgarie, imposants comme Rila ou intimes (Rojen, Sokol), riches de fresques anciennes (Batchkovo), ou porteurs d’une spiritualité intense comme Kilifarevo. Tous ont été bâtis dans des sites naturels d’une grande beauté.

monastsokol.jpg

Monastère de Sokol

Vous pourrez imaginer la prise par les Turcs, à la fin du XIV° siècle, de la capitale Veliko-Tarnovo en parcourant ses remparts fortifiés. Vous apprécierez le calme et l’originalité de villages typiques blottis dans les Balkans, véritables musées architecturaux tels Koprivchtitza, Jeravna ou Bojentzi.

Les maisons de la vieille ville de Plovdiv vous dévoileront elles aussi des surprises de décorations.

Les fresques exceptionnelles d’Arbanassi vous laisseront une impression profonde.

Les amateurs d’icônes ou de sculpture sur bois pourront admirer à Tryavna ou Bansko les styles des différentes écoles bulgares.

Sur les pas des civilisations anciennes, vous pénétrerez dans un tombeau thrace, découvrirez les ruines d’une ville romaine perdue dans la campagne ; la presqu’île de Nessebar (Mer Noire) vous offrira le charme de ses innombrables petites églises de style byzantin.

Au Nord-Est du pays, vous imaginerez ce que fut la magnificence de l’empire bulgare au X° siècle avec les vestiges de sa capitale Preslav et de l’immense palais du « Charlemagne bulgare », Simeon 1er le Grand.

Au bord du Danube, la ville de Roussé vous révèlera l’influence de Vienne à la fin du XIX° et au début du XX° siècle.

Plusieurs sites ou monuments sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

monastbatchkovo.jpg

Monastère de Batchkovo

Concerts et spectacles : musique, chant, danse

Vous applaudirez la fougue des ensembles de musique et danse traditionnelle et percevrez un héritage ancestral toujours vivant dans les rythmes diaboliques bulgares ou la nostalgie des chants des Rhodopes.

La grande variété de costumes et la spécificité des instruments traditionnels vous feront prendre conscience de l’extrême diversité culturelle de ce pays méconnu.

Vous plongerez dans le mysticisme du chant orthodoxe, véritable prière musicale intérieure, et apprécierez l’interprétation chaleureuse des musiciens classiques.

A travers les interprétations des différents artistes invités par Koïtcho Atanassov, vous vous laisserez emporter par le tempérament bulgare !

Demande des conditions détaillées, tarifs et bulletin d’inscription

La demande s’effectue de préférence par mail à : atanassov@wanadoo.fr ou aussi par téléphone 01 47 02 62 95 – 06 72 83 41 86.
Indiquez vos nom et prénom ainsi que vos coordonnées postales et votre téléphone.

Si vous avez des amis ou connaissances qui n’ont pas internet, la documentation peut leur être envoyée par courrier postal (ATANASSOV, 60, rue des Chêneaux 92330 SCEAUX

@! Un voyage est organisé chaque année ; vous pouvez laisser vos coordonnées pour être tenu informés des prochains voyages @!



Laisser un commentaire

La manivelle / Michel Pérès |
AUTEUR/COMPOSITEUR/INTERPRÈTE |
Musique en Obiou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fracs et Crinolines
| NABAS'K Ngoss'a Bessombè ba...
| David whisper and you